Discipline Positive

Philosophie

La Discipline Positive propose aux parents, aux enseignants, aux éducateurs un ensemble d’outils et une méthode ni permissive ni punitive permettant de développer chez l’enfant l’autodiscipline, le sens des responsabilités, le respect. L’autorité s’exerce de façon horizontale dans la fermeté et la bienveillance.

Plus généralement, la Discipline Positive est une approche qui encourage le développement des compétences sociales dans un esprit de respect mutuel et de co construction au sein des familles, des écoles, des entreprises et des communautés.

Le mot « discipline » est tellement chargé des expériences personnelles et culturelles de chacun qu’il semble important de revenir aux sources afin de lui redonner son sens premier :

philosophie

 

Les 5 critères de la Discipline Positive selon Jane Nelson

Aide les enfants à développer le sentiment d’être connecté (appartenance et importance). Il s’agit ici d’un des grands principes adlériens.

S’appuie sur la notion de respect mutuel et d’encouragement (bienveillance et fermeté simultanément).

Se veut efficace à long terme (contrairement à la punition qui n’est efficace qu’à court terme). L’approche s’intéresse à ce que l’enfant pense, ressent et apprend et ce qui va lui permettre de s’épanouir dans le futur.

Enseigne des compétences socio émotionnelles essentielles utiles pour soi et au sein de sa communauté (le respect, l’attention aux autres, la résolution de problème, la coopération et le sens des responsabilités).

Invite l’enfant à découvrir ce dont il est capable (encourage l’autonomie, la responsabilisation, l’estime de soi).

Top